Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Assises 2004 ; Animation du thème : "Surmonter la violence"

Coordination : Jean-François ZORN

Argumentaire :

Ce thème s’inscrit dans le cadre de la “ Décennie vaincre la violence ” lancée par le Conseil œcuménique des Églises.

La perspective générale adoptée par les Assises de la Fédération Protestante de France ne consistait pas à chercher comment “ supprimer ” la violence mais d’abord à prendre acte de la violence en nous et autour de nous, qu’elle soit personnelle, collective ou institutionalisée.

Passer ensuite de la prise de conscience à l’analyse de ces phénomènes afin de voir comment contribuer concrètement à éduquer, canaliser, transformer les violences en actions constructives, telle a été la démarche proposée dans chacun des cinq ateliers.

Le but de ces Assises n’était donc pas d’en rester à des constats, ni de faire une déclaration générale sur le sujet, mais de sensibiliser et d’équiper chacune et chacun en vue de travailler concrètement à réconciliation et la paix au nom de l’Évangile et à les proposer aux Eglises et Associations du protestantisme français.

1 – Atelier : “ La violence dans nos Églises ”

Synthèse

Animation : François DIETZ

Les Églises seraient-elles des lieux où la violence est moindre qu’ailleurs du fait des liens fraternels qui les fondent ?
Cela n’est pas évident.

La violence peut être plus cachée qu’ailleurs ce qui rend son émergence plus problématique et sa prise en compte plus difficile.

Comment accueillir, prévenir et surmonter la violence dans les Églises à deux niveaux nécessairement liés : le fonctionnement (pouvoir, rivalités, ambitions personnelles, positions sociales, etc) et la pastorale (disponibilité et capacité d’écoute des personnes qui subissent des violences) ?

Méthode :

- mise en lumière de la violence et des mécanismes que nous utilisons pour y répondre ou ne pas y répondre ;
- jeux de mise en situations en vue de la résolution des conflits ;
- confrontation du vécu avec les Évangiles en référence avec les gestes de Jésus et questionnement autour de l’engagement des Églises, de la communauté locale, de chaque personne.

Intervenants :

Hervé OTT, formateur-consultant en approche et transformation constructives des conflits à l’Institut Européen Conflits Cultures Coopération (Millau)

Ulrich GERBER, coordonnateur de la décennie Vaincre la violence au Conseil Œcuménique des Églises.(absent aux Assises)

Prévu : Walter DEUMEUR ERF / Formateur Institut formation du Mvmt Altern. Non-violent

2 – Atelier “ La violence par les Eglises et les religions ”

Synthèse

Animation : Louis SCHWEITZER

Beaucoup de nos contemporains lient religion et violence et l’actualité semble fonder cette assimilation.

Dans quelle mesure et pour quelles raisons, religions et Eglises ont-elles été porteuses de violence et à quelles conditions peuvent-elles travailler à la paix ?

L’atelier voulait envisager cette question à la fois à partir de l’histoire et de certains exemples d’aujourd’hui afin de rendre attentifs les participants à la complexité et à la diversité des situations en envisageant des situations qui nous sont lointaines dans le temps ou la culture, ainsi que d’autres qui nous concernent de beaucoup plus près.

Méthode :

- rapide survol historique afin discerner comment et sous quelle forme des religions ou des Eglises ont pu être directement ou indirectement impliquées dans des manifestations ou des situations de violences.
- témoignage de Gilbert sur une des situations les plus connues actuellement dans lesquelles diverses religions sont impliquées : Israël – Palestine.
- échanges afin de dégager les raisons pour lesquelles religions ou Eglises peuvent être porteuses de violence et quelles conditions seraient nécessaires pour qu’elle évitent ou cessent de l’être et travaillent effectivement à la paix.

Intervenants :

Christian RENOUX, historien et co-président du Mouvement International de la Réconciliation (MIR-France)

Gilbert CHARBONNIER, pasteur, de retour d’une mission du COE en Israël-Palestine.

3 – Atelier “ Violence dans notre société ”

Synthèse

Animation :
Pascal HICKEL

Dans cet atelier, on s’est attaché à définir de quelles violences “ dans la société ” il s’agit, puis à les analyser pour arriver à l’élaboration de pistes de travail concrètes qu’il serait possible de mettre en œuvre dans des groupes d’Église.

Méthode :

- échange pour permettre aux participants de dire à quels types de violence ils sont confrontés, ou quel type de violence ils vivent eux-mêmes. L’objectif est de travailler ensuite sur des questions qui “ touchent de près ” les participants et sur lesquelles ils ont “ prise ” ;
- travailler à comprendre ces violences et à les analyser ;
- élaborer des pistes de travail concrètes et viables à mettre en œuvre et dans divers lieux d’Église.

Intervenants :

Serge LESOURD et Claude SCHAUDER. Tous deux sont enseignants chercheurs et psychanalystes, confrontés aux réalités du terrain. Ils dirigent le Laboratoire de psychologie “ Famille et filiation ” de l’Université Louis Pasteur de Strasbourg

4 – Atelier “ Violence d’État”

Synthèse

Animation : Marc COUMONT

Cet atelier partait du fait que l’État (tout État !) se manifeste entre autres par le pouvoir moral d’exiger et le pouvoir physique de contraindre.
L’éthique de l’Agapé, du don de sa vie, de l’amour des ennemis, de la seconde joue tendue, du refus du meurtre... ne peut être pris en compte dans l’exercice de certaines responsabilités de l’État.

Méthode :

Des exemples ont été pris, des effets évoqués, des réponses partagées et proposées, en particulier dans la violence de caractère pénal, dans la décision du recours à la guerre, dans la victimisation quotidienne d’individus ou de groupes.

En évitant toutes simplifications et caricatures, un magistrat, un militaire, un responsable de formation en même temps président de la Mission Populaire Evangélique ont contribué à préciser, éclairer, mieux ancrer et stimuler les engagements qu’individus, Églises, institutions, œuvres, et mouvements sont appelés à prendre.

Intervenants :


Jean-Philippe RICALENS, ancien contrôleur général des Armées, actuellement président de la Commission de l’Aumônerie Protestante aux Armées.

André PACALIN, vice procureur au Tribunal de Grande Instance de Paris.

Bertrand VERGNIOL, directeur de l’École de Formation à la Fondation John Bost, président du Conseil de la Mission Populaire Évangélique

5 - Atelier “ animation biblique ”

Synthèse

Animation et interventions :
Anne-Marie BOYER, Isabeau BEIGBEDER, Claude MOURLAM, Daniel THÉVENET, Sophie SCHLUMBERGER.

Tout lecteur de la Bible est tombé un jour sur un texte violent qui l’a choqué. Il se peut qu’il ait même refermé la Bible, décontenancé, choqué, voire révolté.

En effet pourquoi la Bible, supposée nous faire connaître un Dieu de justice, de paix et d’amour contient-elle de tels récits ? Que faire de ces textes et des images de Dieu et des êtres humains qu’ils véhiculent ? Comment les lire ? Est-il possible de les comprendre ? Sont-ils capables d’enrichir notre foi ?

Méthode :

Ces questions ont été abordées durant cet atelier consacré à la lecture commune de certains de ces textes. Pour que le parcours se déroule dans les meilleures conditions, le nombre de participants était limité à 30 personnes.

6 - Atelier “ Réflexions clermontoises”

Synthèse

Animation : Thierry WANEGFFELEN et Laurent GERBAUD