Retour à Protestantisme et société

Retour à l'accueil

Introduction

 

Que faisons-nous pour
« surmonter la violence » ?
Et qu’avons-nous à dire à ce sujet ?

En vue des prochaines Assises de la Fédération protestante de France les 8-10 octobre 2004, nous vous proposons un dossier qui peut nous aider à avancer ensemble sur le thème « Surmonter la violence »

Les chrétiens s’interrogent et réfléchissent. Ils veulent aussi et surtout prendre une part active dans un débat qui touche à bien des aspects de leur situation personnelle, familiale, sociale, ecclésiale, politique, économique…
Voici donc une occasion de se mettre au travail ensemble, au sein de nos associations, avec nos partenaires, mais aussi avec d’autres qui partagent les mêmes questions et qui entrent dans la démarche.

10 entrées possibles pour un même sujet !
Ce document présente une dizaine de contributions de spécialistes sur des sujets très divers : la violence dans les relations internationales —l’actualité nous en rappelle chaque jour la réalité— mais aussi la violence que nous devons gérer dans notre vie personnelle; la violence infligée aux femmes et celle que la justice et le droit tentent de réguler, la violence dans la cité…
Il présente aussi une réflexion théologique et une étude biblique originales qui peuvent inspirer d’autres études, et d’autres découvertes…

Chaque contribution se veut une aide, mais surtout un point de départ « informé » qui facilite la mise en route de rencontres, de débats, de réflexions communes et de travaux de groupes sur le thème.

Si nous sommes tous concernés comme citoyens —membres d’une Eglise, d’une œuvre ou d’un mouvement de la Fédération protestante de France— nous ne sommes malheureusement pas toujours en mesure de prendre le temps d’une réflexion et de discerner l’essentiel !
Ici l’occasion nous est offerte de nous saisir d’un thème particulier, mais alors en fonction de nos priorités, de nos urgences, de nos convictions, de nos engagements actuels…
Et de partager cela avec d’autres, d’en faire part, de dire une parole qui fasse sens, de vérifier ensemble que notre foi, portée par l’espérance du royaume, n’en est pas moins enracinée dans cette vie, confrontée à la réalité complexe de la violence.

Les initiatives locales dont vous êtes témoins, et où se trouve engagée la lutte contre la violence, les prédications, les enseignements et les catéchèses qui prennent en compte cette réalité, de même que toutes les actions « au long cours » (institutions, œuvres, entraides, diaconats, associations…) tout cela doit nourrir le débat et nous préparer à discerner quelques pistes significatives sur lesquelles les Assises d’octobre 2004 mettront plus particulièrement l’accent, et que nous poursuivrons ensemble.

Bon travail !


François CLAVAIROLY
Coordinateur du groupe de travail de la FPF « Surmonter la violence »

octobre 2004